Stage halieutique

Alia témoigne de son stage en Islande

Alia, étudiante en 3e année de Cadre technique production et valorisation des ressources marines, est partie en Islande réaliser son stage de fin d'étude. Elle a conduit des analyses comportementales afin d'étudier la croissance de certains poissons islandais. Elle raconte son expérience.

Alia

Comment as-tu trouvé ton stage ?

J'ai toujours voulu réaliser mon stage de fin d'année à l'Université d'Holar, en Islande. J'ai appris qu'un ancien membre de l'équipe pédagogique d'Intechmer y travaillait. J'ai alors pris contact avec lui et il m'a ensuite proposé un sujet de stage.

En quoi consistait ton stage ? Quelles étaient tes missions ? 

J'ai participé à un sujet de recherche d'une thèse en biologie évolutive. L'objectif de cette recherche était de comprendre les différences comportementales de juvéniles d'ombre chevalier (espèce de poisson se trouvant dans les lacs islandais) se nourrissant de benthos, de plancton ou d'hybrides. Dans ce cadre, j'avais pour missions de m'occuper du suivi d'élevage des poissons, de conduire les expériences de comportement et d'étudier la croissance des poissons grâce aux techniques de biométrie.

Qu'as-tu le plus et le mois aimé ?

Le + Le -
Au stage J'ai aimé être responsable du suivi de l'élevage et des expériences en autonomie. J'ai parfois rencontré des problèmes que j'ai dû résoudre en bricolant du matériel.

J'ai amélioré mon anglais au quotidien. J'ai aimé travailler avec une équipe composée de diverses nationalités partageant des centres d'intérêt commun mais de cultures différentes.

J'ai moins aimé travailler sur un projet de recherche fondamentale, je préfère la recherche appliquée.

L'isolement : habiter dans un village de 80 habitants, à 35 km de la ville voisine.

En Islande Rencontrer et vivre avec des personnes venant de partout dans le monde. Je garde un bon souvenir du road-trip dans le Nord Ouest de l'Islande, accompagnée de mes collègues.

Les transports assez coûteux sachant que pour se déplacer, il fallait louer une voiture. 

L'été islandais fut très mauvais avec de nombreuses tempêtes de neige et de grêle et seulement une dizaine de jours ensoleillés

Quel est le coût de la vie en Islande ? Avez-tu des aides financières ?

Etant dans un petit village, le prix du loyer était raisonnable (450€/mois). La nourriture etait chère surtout la viande, les fruits et les légumes. En étant vigilante sur ce que je consommais, je dépensais environ 100 € par mois. Au final, mon budget en Islande était le même quand France. 

De plus, j'ai eu la chance d'avoir la bourse Pass Monde financée par la Région Normandie d'un montant de 880 € et j'avais travaillé l'été passé pour financer mon voyage. J'ai également travaillé sur place dans un restaurant du village en extra.

Quels conseils donnerais-tu à des étudiants qui aimeraient partir faire un stage en Islande ?

Je conseille aux étudiants de faire des économies afin de pouvoir profiter sur place. Pour ceux qui ont de l'appréhension car il ne maîtrise pas l'anglais, je leur recommande vivement de partir à l'étranger. Etant obligé de communiquer en anglais, j'ai très rapidement progressé.

En Islande, il faut aimer la randonnée et ne pas hésiter à faire de l'auto stop afin de visiter quelques endroits sans se ruiner.

Pourquoi avoir choisi une formation en lien avec la mer ?

J'ai toujours grandi dans un environnement en lien avec la mer: je pratique la voile depuis l'âge de 6 ans et je partais souvent en bateau avec mes parents. Dès la primaire, je voulais être biologiste marin, alors Intechmer était le meilleur moyen pour réaliser des études dans le milieu marin après le bac.

Quels sont tes projets pour l'avenir ?

Je souhaite travailler au maximum sur le terrain et en particulier dans le domaine de la gestion et préservation des ressources halieutiques (problématiques de la surpêche, conservation des espèces en danger...).  Après l'obtention de mon diplôme Cadre technique production et valorisations des ressources marines, j'ai trouvé directement un emploi en tant qu'observatrice des pêches chez Sinay, entreprise d'ingénierie maritime, située en Normandie.