Recherche énergies marines

Le Cnam-Intechmer, un acteur du développement des EMR en Normandie

Cherbourg-En-Cotentin, capitale française de l'hydrolien marin. En normandie, les énergies marines renouvelables (EMR) ont le "courant" en poupe. Elles nécessitent cependant de nouvelles connaissances spécifiques au milieu marin fortement énergétique. Les chercheurs du Cnam-Intechmer, rattachés au Lusac (EA 4253) de l'Université de Caen-Normandie, participent à de nombreux projets soutenus et financés par la Région, l'Europe et l'Agence Nationale pour la recherche (ANR)
Les chercheurs du Cnam-Intechmer constituent une équipe d'océanographes pluridisciplinaire. C'est grâce à cette complémentarité qu'ils sont force de propositions dans de nombreux projets de recherche. Le Cnam-Intechmer participe à trois projets sur les 10 sélectionnés par l'ANR en septembre 2015.

  • Le projet THYMOTE est porté par le LUSAC. Il vise à étudier les phénomènes de turbulence créés autour des hydroliennes placées en mer.

  • Le projet PHYSIC placé sous la responsabilité du SHOM (Service Hydrographique et Océanographique de la Marine), a pour objectif d'étudier le déplacement des sédiments dans des conditions hydrodynamiques extrêmes.

  • Le projet HYD2M est géré par le laboratoire M2C (Morphologie Continentale et Côtière, UMR 6143), de l'Université de Caen Normandie. Ici, il faudra acquérir des données de courant et de houle pour nourrir les modèles numériques.


Parallèlement à ces activités basées sur l'étude de la dynamique des sédiments et des masses d'eau, le Cnam-Intechmer collabore avec DCNS et CORRODYS (Projet PASEAFIC) pour proposer des solutions environnementalement acceptables afin d'éviter le développement du biofuling sur les machines imergées en mer.
Les compétences du Cnam-Intechmer sont reconnus internationalement à travers des projets tels que HYDROTURB, mené en partenariat avec des chercheurs canadiens (Université de Winnipeg), financé par le CRBN. Les savoir-faire des deux équipes ont été confrontés à travers des missions en mer (Raz Blanchard) et en rivière.

Savez-vous que ?

Le Lusac (laboratoire Universitaire des Sciences Appliquées de Cherbourg) a été créé en 1994. Il fédère une cinquantaine de permanents de l'Esix (Ecole d'ingénieurs de Cherbourg), de l'IUT de Cherbourg-Manche et du Cnam-Intechmer qui travaillent en étroite collaboration avec tous les acteurs locaux impliqués dans l'étude du  milieu marin (IRSN, CORRODYS, SMEL etc.). Appliquées ou fondamentales, les activités de recherche du Lusac sont menées avec de grands groupes industriels (Orange, DCNS, CMN, etc.) en collaboration avec des universités françaises et étrangères.