Offre(s) d'emploi

TECHNICIEN-NE EN PISCICULTURE EXPéRIMENTALE

Bonjour,
Je me permets de vous contacter car nous proposons actuellement en concours externe un poste de technicien(ne) en pisciculture à Saint-Pée-sur-Nivell e dans l’unité INRAE Nutrition Métabolisme Aquaculture. Serait-il possible, s'il vous plaît, de le diffuser à vos anciens élèves en BTS ou licence aquaculture ?
Voici le lien avec les informations sur le poste et la procédure de candidature.

http s://jobs.inrae.fr/co ncours/concours-exte rnes-ingenieurs-cadr es-techniciens-h-f/t r24-phase-13

Si l'un de vos anciens élèves est intéressé, qu'il n'hésite pas à me contacter.
En vous remerciant.
Bien cordialement,
Emilie Cardona (emilie.cardona@inra e.fr)

emilie.cardona@inrae.fr

Voir le site

Emploi

  • Date de publication: 23/02/2024
  • Fonction: Etudes, Recherche, Projet
  • Localisation: Aquitaine
  • Expérience: Confirmé



Envoyer un lien vers cette annonce par mél.

MARIN DE PORT AU PORT CHANTEREYNE

SAISONNIER.E PORT CHANTEREYNE
| Offre d’emploi saisonnier |
| Période juillet/août | week-ends à partir de mi-avril | week-ends de septembre |
Date limite pour candidater : vendredi 23 février 2024

MISSIONS
Ac cueillir les plaisanciers visiteurs et procéder aux encaissements des taxes de port en zodiac sur le plan d’eau du port :
. Accueillir les bateaux visiteurs sur le plan d’eau, les orienter vers une place de port et éventuellement les aider à amarrer,
. Procéder à l’enregistrement du bateau et à l’encaissement des taxes de port,
. Enregistrer les visiteurs dans le logiciel de gestion du port,
. Informer les plaisanciers, répondre aux questions et promouvoir les services, commerces, activités touristiques disponibles en ville et sur le port, répondre aux demandes d’information générale,
. Recueillir les remarques des plaisanciers et les faire remonter à la direction ou aux agents du port selon la nature des remarques et du suivi à réaliser,
. Gérer les appels VHF des plaisanciers arrivant au port,
. Assister, si besoin, les marins de port permanent·es sur certaines manœuvres ou travaux,
. Assurer un renfort à l'accueil du bureau du port en cas de besoin,
. Participer à la mise en place des événements nautiques organisés sur le port, et participer à l'accueil sur l'eau des concurrents.

PROF IL RECHERCHÉ
. Permis bateau côtier exigé
. Pratique de l’anglais niveau B2 minimum exigé
. Bonne pratique des outils informatiques
. Qualités relationnelles
. Sens de la communication et du service public
. Rigueur et sens de l'organisation

De s questions ?
Magali HAMON – Cheffe de service relation usagers – 02.33.87.65.76 – magali.hamon@cherbou rg.fr

magali.hamon@cherbourg.fr

Voir le site

Emploi

  • Date de publication: 27/01/2024
  • Fonction: Marketing, Commercial, Vente
  • Localisation: Basse-Normandie (Cherbourg-en-Cotentin)
  • Expérience: Débutant accepté



Envoyer un lien vers cette annonce par mél.

OUVRIER·èRE EN AQUACULTURE – R&D ÉCLOSERIE GAMBAS

Fondée en 2018, Lisaqua est une start-up à impact. Sa mission : produire mieux et avec moins de ressources, en développant la « permaquaculture ».
Cette technologie unique de coculture, couple gambas, micro organismes et invertébrés marins dans des fermes aquacoles indoor en circuit fermé.
Après quatre années de recherche et développement, Lisaqua a mis en place en 2022 la première ferme de gambas en France à Saint-Herblain (Nantes) afin de produire 10 tonnes de gambas par an.
L'entreprise souhaite faire passer son modèle à l'échelle et réaliser son ambition : déployer un réseau de fermes en France et en Europe afin de produire plus de 10 000 tonnes de gambas par an et devenir un
leader de l'aquaculture saine et durable.

Dans le cadre de son déploiement, Lisaqua recherche une personne pour travailler au sein de son écloserie de gambas. Vos missions, à l'interface entre la production et la R&D, seront :
- Réaliser les opérations des installations de production : nourrissage, suivi de croissance, surveillance
de la qualité de l'eau, récoltes, etc.
- Assurer la collecte, la saisie des paramètres et des indicateurs de performances des élevages
- Participer à la mise en place des tests biologiques et techniques d’optimisation des élevages
- Veiller au bon fonctionnement et entretien des installations et du matériel
- Assurer un reporting quotidien au responsable et participer aux réunions d'équipe

https:// www.lisaqua.com/

judith.rumin@lisaqua.com ; felicie.veron@lecnam.net

Voir le site

Emploi

  • Date de publication: 22/01/2024
  • Fonction: Production - Fabrication - Chantiers
  • Localisation: Pays de la Loire (Nantes)
  • Expérience: Débutant accepté



Envoyer un lien vers cette annonce par mél.

OBSERVATEUR EMBARQUé

Organisme de recrutement : Association du Grand Littoral Atlantique (AGLIA)
Type de contrat : CDD de 2 à 3 mois
Niveau de formation requis : Bac +2 minimum
Rémunératio n : à déterminer selon l’expérience
Lieu de travail : Rochefort (prévoir de nombreux déplacements)
Prise de poste : Mars 2024

Présentation de la structure :
Créée en 1988, l'Association du Grand Littoral Atlantique (association loi 1901) rassemble les Conseils Régionaux et les professionnels de la pêche et des cultures marines des trois Régions de la grande façade Atlantique - Manche occidentale : Bretagne, Pays de la Loire, Nouvelle-Aquitaine.

L’objectif de l’AGLIA est de promouvoir les activités liées à la pêche et à l'aquaculture du golfe de Gascogne. D'un simple lieu d'échanges et de dialogue entre ses membres, l'AGLIA s'est peu à peu imposée comme un partenaire actif dans les débats ouverts sur l'avenir des filières maritimes des trois régions du Grand Ouest Atlantique, et comme un véritable outil de réflexion, de coordination et d’appui aux professionnels concernés.
L’AGLIA porte ou est partenaire également depuis plusieurs années des projets collectifs en partenariat scientifique et professionnels afin de répondre à des problématiques techniques et scientifiques (exemple : ACOST, CASEP, LICADO…)

Contexte de l’embauche
L’AGLIA est partenaire du projet AGEPPOP « Approche génétique et physiologique pour quantifier l’état de santé des populations de Raies » porté par IFREMER et financé par FFP. Ce projet vise à développer une approche holistique qui combine des méthodes génétiques et physiologiques pour mieux renseigner l’état de santé de deux espèces de raies : la raie brunette et la raie bouclée.
Dans le cadre de ce projet, L’AGLIA participe à l’acquisition, en mer et en criée, de données et prélèvements génétiques sur la raie brunette. Le/la technicien(ne) est embauché(e) pour assurer ces actions de prélèvement.


Mi ssions :

- Echantillonna ge et prélèvement lors d’embarquements sur des navires professionnels
- Ec hantillonnage et prélèvement sous criée
- Appliquer les protocoles d’échantillonnage transmis.
- Saisie des données sous les bases de données
Ces missions seront encadrées par une chargée de mission et le directeur de l’AGLIA.


Profil et compétences recherchées

De formation Bac+2 minimum, la personne recrutée devra avoir une connaissance de la pêche professionnelle et des enjeux liés à ce secteur.

Le/la candidat(e) devra présenter des qualités :
- d’aptitude à l’embarquement sur des navires de pêche professionnels
- de rigueur pour appliquer les protocoles
- d’auto nomie
- d’organisat ion pour mener à bien les différentes actions
- de travail en équipe
- utilisatio n d’outils informatiques (word, excel, etc.)
Une expérience embarquée sur des navires de pêche professionnels et/ou des navires de campagne scientifiques serait fortement appréciée.
Le permis B est obligatoire. De nombreux déplacements sont à prévoir (remboursement selon le barème de l’AGLIA)


Modali tés de recrutement
La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 17 février 2024.
Les candidatures (CV + lettre de motivation) sont à envoyer :
- à François GATEL : francois.gatel@aglia .fr et à Quiterie SOURGET : quiterie.sourget@agl ia.fr
ou
- par courrier à l’Aglia, quai aux vivres BP 20285, 17312 Rochefort Cedex, à l’attention de François GATEL

Avec la référence : « candidature technicien(ne) / observateur(rice) embarqué(e) »

francois.gatel@aglia.fr ; felicie.veron@lecnam.net

Voir le site

Emploi

  • Date de publication: 19/01/2024
  • Fonction: Etudes, Recherche, Projet
  • Localisation: Poitou-Charentes (rochefort)
  • Expérience: Débutant accepté



Envoyer un lien vers cette annonce par mél.

INGéNIEUR EN éCOLOGIE QUANTITATIVE

Organisme de recrutement : Association du Grand Littoral Atlantique (AGLIA)
Type de contrat : CDD (12 mois)
Niveau de formation requis : Bac +5 à Bac +8
Rémunération : à déterminer selon l’expérience
Lieu de travail : Rennes (accueil au sein de l’Institut Agro, UMR DECOD)
Date d’embauche : 1er avril 2024

Présentation de la structure

Créée en 1988, l'Association du Grand Littoral Atlantique (association loi 1901) rassemble les Conseils Régionaux et les professionnels de la pêche et des cultures marines des trois Régions de la grande façade
Atlantique - Manche occidentale : Bretagne, Pays de la Loire, Nouvelle-Aquitaine.



L’objectif de l’AGLIA est de promouvoir les activités liées à la pêche et à l'aquaculture du golfe de Gascogne.
D'un simple lieu d'échanges et de dialogue entre ses membres, l'AGLIA s'est peu à peu imposée comme un partenaire actif dans les débats ouverts sur l'avenir des filières maritimes des trois régions du Grand Ouest Atlantique, et comme un véritable outil de réflexion, de coordination et d’appui aux professionnels concernés.
L’AGLIA porte ou est partenaire depuis plusieurs années des projets collectifs incluant des partenariats scientifiques et professionnels afin de répondre à des problématiques techniques et scientifiques (exemple :
CAPS, CARI3P, CONTRAST, LICADO).

Contexte de l’embauche

La sole est la deuxième espèce débarqué (en valeur) dans le golfe du Gascogne et plus de 600 navires en dépendent. Alors que les mesures de gestion ont diminué la mortalité par pêche afin de préserver la biomasse féconde, la baisse du recrutement s’est accélérée depuis une dizaine d’années.
Le projet RELIEFs, dans lequel s’inscrit ce recrutement, vise à identifier les étapes du cycle de vie responsables de cette baisse de recrutement de la sole du Golfe de Gascogne.
Les données des campagnes halieutiques portant sur les juvéniles de sole au sein de leurs nourriceries côtières et les sorties des évaluations de stocks du CIEM pour les individus adultes seront mobilisées dans l’objectif d’identifier à quelle phase du cycle de vie s’opère cette chute de recrutement et de productivité du stock.
Dans ce contexte, l’AGLIA recrute un(e) ingénieur(e) d’études qui sera en charge de mobiliser les données de campagnes halieutiques et environnementales. Il/elle réalisera des analyses statistiques dans le
but d’identifier une cassure d’abondance / un décrochage de la survie des soles entre les différents stades de vie. Ces analyses permettront d’avoir un premier niveau de compréhension de l’influence des variables environnementales sur les tendances observées.

RECRUT EMENT D’UN(E) INGENIEUR(E) EN ECOLOGIE
QUANTITATI VE – CDD 12 mois


Missions

La réalisation de ces missions se déroulera en 3 temps :

1. Préparation des données
L’ingénieur d’études réalisera avec l’Ifremer et l’appui de l’Aglia et de l’Institut Agro, l’inventaire des données
disponibles . Ces données seront standardisées puis exploitées pour suivre l’évolution de l’abondance de la
sole au cours de son cycle de vie sur un large panel de cohortes.

2. Analyse des données
L’analyse sera réalisée principalement par l’ingénieur d’études avec l’appui de Jean-Baptiste Lecomte d’Ifremer, et en lien avec Olivier Le Pape de l’Institut Agro et Elodie Etchegaray, chargée de mission de l’Aglia.

Cette analyse se fera en 3 phases :

1. Des analyses statistiques seront réalisées sur les campagnes halieutiques pour mettre en évidence les
évolutions d’abondance selon le stade de vie (du stade juvénile à la 3e année de vie) afin d’identifier des ruptures potentielles d’abondance.
2. Ces analyses seront comparées aux séries de données de biomasse féconde issues du CIEM, des travaux de modélisation permettront d’analyser la relation stock recrutement.
3. Des croisements avec les données environnementales (débit fluvial et température notamment) seront réalisés pour identifier de potentiels facteurs d’explication des variations observées.
3. Restitution des résultats
L’ingénie ur d’études et l’Ifremer interpréteront les résultats, identifieront les limites et les perspectives de ces analyses. Les résultats seront remis sous la forme d’un rapport, validé collectivement avec les partenaires et les financeurs du projet.

Profil et compétences recherchées

Le/la candidat-e idéal-e possédera un diplôme d'ingénieur ou de master présentant des compétences solides en biostatistiques, avec une expérience appliquée à l’écologie halieutique et à l'environnement marin. Il devra démontrer une compréhension approfondie des écosystèmes marins, ainsi qu'une capacité à interpréter les données recueillies et à restituer les résultats de manière vulgarisée.

Des déplacements sont à prévoir régulièrement entre l’Institut Agro à Rennes, et l’IFREMER à Nantes. Des déplacements le long de la façade atlantique pourront être prévus pour communiquer les résultats. Une
voiture et un permis B sont un plus.

Compétences techniques (savoir-faire) :

1. Analyse statistique et modélisation : Maîtrise des techniques avancées d'analyses statistiques et de
modèles appliqués à la biologie des populations marines et des logiciels afférents (logiciel R),
expérience dans la construction de modèles statistiques.
2. Rédaction : compétences en rédaction de rapports et publications scientifiques.

Savoir-être :

1. Esprit d'équipe : Capacité à collaborer efficacement avec un public varié
2. Communication : Sens du contact avec les professionnels de la pêche, aptitude à présenter de manière
claire et accessible les résultats des analyses.
3. Rigueur scientifique
4. Adaptabilité
5. Autonomie, organisation.

Nou s recherchons un-e professionnel-le passionné-e par la compréhension des écosystèmes marins et la préservation des ressources halieutiques. Si vous vous reconnaissez dans ce profil, envoyez-nous votre candidature.

Cand idature

Date limite des candidatures : 04 février 2024
Les candidatures composées d’un CV et d’une lettre de motivation sont à adresser par mail ou courrier à :
Mails : elodie.etchegaray@ag lia.fr et francois.gatel@aglia .fr

francois.gatel@aglia.fr

Voir le site

Emploi

  • Date de publication: 18/01/2024
  • Fonction: Etudes, Recherche, Projet
  • Localisation: Bretagne (rennes)
  • Expérience: Débutant accepté



Envoyer un lien vers cette annonce par mél.

CHARGé D'éTUDES EN ENVIRONNEMENT MARIN H/F

HAROPA PORT est né de la fusion des ports du Havre, de Rouen et de Paris. Nous avons ainsi créé le grand port fluvio-maritime qui relie Paris à la mer.
Parmi nos missions :
• Construire et entretenir nos accès maritimes et infrastructures maritimes et fluviales,
• Accuei llir des navires et unités fluviales,
• Dévelo pper la multimodalité et fluidifier le passage de la marchandise,
• Aménager et commercialiser nos zones industrialo-logistiq ues,
• Développer et promouvoir nos services aux clients,
• Préserver nos espaces naturels,
• Garanti r la sûreté et la sécurité portuaire.

4e port nord-européen en tonnage et 1er port pour le commerce extérieur de la France, HAROPA PORT est connecté à tous les continents grâce à une offre maritime de premier plan. C'est aussi le 1er port fluvial européen pour le transport de passagers et le 1er port exportateur de céréales d’Europe de l’Ouest. Il génère un trafic maritime & fluvial de 110 M de tonnes/an. C’est également le 1er hub logistique de France avec une surface foncière de 16 000 ha dont 30% réservés à la protection de l’environnement.
Et ablissement public de l’Etat, HAROPA PORT regroupe 1 900 salariés essentiellement de droit privé. Ils sont répartis au sein du siège social basé au Havre et des directions territoriales du Havre, de Rouen et de Paris.

La direction territoriale du Havre contribue à positionner HAROPA PORT comme 1er port à conteneurs de la France. Ses infrastructures lui permettent d’accueillir les plus gros navires au monde. Parmi les grands projets de développement : la construction de 700 m de quais supplémentaires à Port 2000, la création d’une « chatière » pour développer l’accès des bateaux fluviaux, l’accueil de la plus grande usine française de production d’éoliennes... Elle compte près de 1 200 collaborateurs.



Au sein de la direction territoriale du Havre, vous intégrez le Service des accès et environnement maritime.

En tant que chargé(e) d’études en environnement marin, vous assisterez le Responsable des études environnementales et aurez pour mission de :

• De participer aux suivis environnementaux du milieu marin liés aux dragages d'entretien (qualité de l'eau, des sédiments, encadrement de prestations pour les suivis biologiques benthos et poissons),

• De réaliser des diagnostics environnementaux du milieu marin préalablement aux projets d'aménagements de travaux neufs (qualité des sédiments et filières de gestion associées)


• De conduire les campagnes de prélèvement en mer (de la préparation à la réalisation),

• D ’établir la synthèse et la présentation des résultats notamment sous forme de rapports ou traitements cartographiques (Système d'Information Géographique),


• De participer aux études diverses en cours (mise en place d'un réseau de surveillance de la qualité de l'eau dans les bassins, projets de valorisation de sédiments…),


Pr ofil recherché

• De formation en environnement marin et océanographie de bac +5 (école d’ingénieur de type ENSTA, master universitaire spécialisé etc…).

• Vous maitrisez les outils informatiques bureautiques (word, excel, access) et SIG (ArcGIS).

• Avoir de bonnes aptitudes au travail sur le terrain et à l’embarquement en mer.

• Maîtriser les techniques de mesures de la qualité de l’environnement marin.

• Curieux( -se), proactif(-ve) et rigoureux(-se), vous disposez de bonnes capacités rédactionnelles.

• Permis B indispensable pour la tenue du poste.


Merci d’adresser votre candidature (CV et lettre de motivation) à Sybille CAHIERRE : sybille.cahierre@har opaport.com

sybille.cahierre@haropaport.com

Voir le site

Emploi

  • Date de publication: 16/01/2024
  • Fonction: Etudes, Recherche, Projet
  • Localisation: Haute-Normandie (Le Havre)
  • Expérience: Confirmé



Envoyer un lien vers cette annonce par mél.

CHARGé-E D’éTUDES EN HYDROGRAPHIE

Présentation du Cerema

Le Cerema est l’établissement de référence dans les domaines de l’expertise et de l’ingénierie publique pour accompagner les territoires dans leurs missions d’adaptation aux changements climatiques. Il assiste l'État, les collectivités territoriales et les entreprises pour les conduire vers une stratégie d'aménagement durable et des mobilités adaptées aux enjeux écologiques. Le Cerema offre des solutions adaptées et uniques selon les territoires. 
Centr e de ressources de référence, il éclaire les choix des décideurs publics et les accompagne dans la mise en œuvre de leurs projets de développement. Présent sur l'ensemble du territoire national avec plus de 2 600 agents, le Cerema a engagé un plan ambitieux de transformation afin de devenir l’opérateur de référence des collectivités locales et des entreprises. Cette mutation se traduit par une accentuation de la valorisation de ses expertises. Pour cela, il a fortement renouvelé son organisation et son mode de fonctionnement. Parallèlement, le Cerema s’est recentré sur son cœur de métier et oriente ses activités et prestations vers les besoins réels de ses partenaires.

Cont exte

La Direction territoriale Normandie-Centre est organisée en 3 départements localisés à Rouen et une agence basée à Blois.

L’agence de Blois a pour fonction d’assurer efficacement le rôle de porte d'entrée pour l'offre Cerema et de permettre à l’établissement de se développer en Région Centre Val de Loire.

Le groupe RISOM comprend une activité spécifique de surveillance des ouvrages et des milieux. Cette activité se compose d’une responsable d’activités et de 3 techniciens hydrographes qui réalisent les chantiers et traitent les résultats (rivière, lac, mer).

Le chargé d'études est mobilisé sur des missions de relevés hydrographiques (topographie, bathymétrie, courantométrie), pour les ouvrages (ponts, retenues, pieds de digues) et pour l’évolution hydromorphologique des cours d’eau. Il participe à la réalisation technique de projets de recherche. Ce poste nécessite un compagnonnage pour la maîtrise des instruments en plus d’une formation d’hydrographie à l’AFHY et un travail d’équipe.

Mission s

Le chargé d’études : 
• participe aux chantiers : préparation, chargement et rangement du matériel, réalisation de mesures en autonomie sur le matériel assigné ;
• prends en charge le matériel commun et assure une veille technique et innovation ;
• veille à respecter les procédures de l’équipe (matériel, réseau, logiciels, rapports…).

En tant que responsable de chantier, il :
• assure la préparation technique du chantier : reconnaissance, choix du matériel et élaboration du protocole de mesure en collaboration avec le responsable d’activité, préparation du projet informatique, préparation et chargement du matériel  ;
• assure le bon déroulement du chantier (anticipation / conditions / choix du matériel / sécurité…) ;
• réalise le traitement de l’ensemble des données à l’aide des logiciels métiers ; il assure le respect des critères et protocoles de traitement et effectue les vérifications pour fournir un travail de qualité ;
• produit les livrables pour le dossier client.

Liaison hiérarchique

Ratt achement hiérarchique au chef de groupe Risques Inondations Surveillance des Ouvrages et des Milieux et relation fonctionnelle avec le responsable d’activités en surveillance des ouvrages & milieux. De plus, le travail s’effectue obligatoirement en équipe.

Relations avec les DG, les STC, et les Établissements Publics des Ministères de tutelle.
Relations avec Départements, Régions, Collectivités territoriales et acteurs économiques.

Comp étences

Savoir
• Compétences scientifiques et techniques (BAC+2 scientifique et/ou technique obligatoire) ;
• Compétences en métrologie et hydrographie ;
• Connaissances en informatique ;
• Connaissances en sédimentologie, morphologie et hydraulique fluviale ;
• Connaissances générales des politiques publiques d’État sur les risques et les milieux aquatiques.





Savoir-faire
• Maîtrise du matériel de topographie (GNSS, station totale, théodolite), et d’hydrographie (bateaux, sondeurs bathymétriques monofaisceau et multifaisceaux, sonar latéral, courantomètre aDcp…) ;
• Capacités rédactionnelles, participation et contribution aux réunions techniques ;
• Maîtrise des outils informatiques et logiciels métiers (Hypack, Topstation, Qinertia, QGIS, WinRiver) ;
• Capacités fortes à travailler en équipe.

Savoir-êt re
• Rigueur scientifique, esprit de synthèse, sens des responsabilités ;
• Capacité d’initiative, curiosité, aptitude à l’innovation ;
• Aisance relationnelle, sens du contact.

Conditio ns et contraintes

Condi tions matérielles :
• Bureau, Ordinateur et téléphone portable étanche ;
• Véhicule de service en pool et véhicule 4x4 spécifique à l’activité avec remorques pour les bateaux ;
• Permis B obligatoire.

EPI spécifiques à l’activité : waders, bottes, parka…

Horaires et saisonnalités :
Règ lement intérieur du temps de travail (RITT) du Cerema
Possibilité de télétravail selon organisation collective
Amplitud e horaire maximale en chantier

Conditio ns particulières :
Dép lacements réguliers sur toute la région Centre - Val de Loire, la région Normandie et missions occasionnelles en France, en Outre-Mer voire à l’international.
Ho raires spécifiques en chantier suivant les conditions du RITT du Cerema

Contacts :
Hélène BARRIERE : helene.barriere@cere ma.fr
Hervé BARON : herve.baron@cerema.f r

helene.barriere@cerema.fr

Voir le site

Emploi

  • Date de publication: 15/01/2024
  • Fonction: Etudes, Recherche, Projet
  • Localisation: Centre (BLOIS)
  • Expérience: Débutant accepté



Envoyer un lien vers cette annonce par mél.